E.ON en bref

Rapport sur la durabilité

Sous l’impulsion des nouvelles tendances mondiales, telles que la durabilité, la protection climatique, la numérisation et l’innovation technologique, le paysage énergétique change de visage. Parallèlement, les besoins en énergie de nos clients évoluent, d’où l’émergence d’un tout nouveau monde énergétique : décentralisé, écologique et connecté. À nous de nous y adapter.

Le cœur de notre activité reflète les principales tendances émergentes en matière d’énergie :

·         Les lignes électriques d’hier laissent place aux réseaux d’énergie intelligents de demain.

·         La demande en solutions client innovantes augmente.

·         Les énergies renouvelables connaissent une forte croissance partout dans le monde.

Nous ne manquons pas de solutions à proposer à ce nouveau monde énergétique. Et, dans tous nos agissements, une seule priorité : nos clients. Qu’il s’agisse de personnes seules ou de familles, de petites ou de grandes entreprises, voire de communes et de villes dans leur ensemble.

E.ON en quelques faits et chiffres

E.ON est un fournisseur d’énergie privé, actif à l’échelle internationale. Notre activité est axée sur les énergies renouvelables, les réseaux d’énergie et les solutions client. Notre entreprise repose sur ces fondations, car ces éléments constituent selon nous la clé de voûte du nouveau monde énergétique. Du fait de cette stratégie, nos entreprises conventionnelles de production et de négoce d’énergie ont été regroupées afin de former, le 1er janvier 2016, une société distincte du nom d’Uniper. Celle-ci est cotée indépendamment depuis le 12 septembre 2016.

Le groupe E.ON en quelques chiffres ¹⁾

En millions d'EUR 2016 2015 +/- %
Ventes 38 173 46 656 -11
BAIIA ajusté 2) 4 939 5 844 -15
BAII ajusté 2) 3 112
3 563
-13
Bénéfice net ajusté 2) 904 1 076
-16
Investissements 3 169 3 227
-2
Effectifs (en fin d'exercice) 43 138 43 162
-

1) Le groupe Uniper a officiellement vu le jour le 31 décembre 2016. Ce changement apparaît dans nos comptes de résultats de 2015 et 2016 sous la forme d’une cessation d’activité.

2) Corrigé des éléments non opérationnels

Nos recommandations